top of page

Les artistes à Santa Cruz


Longue route, démarrée tôt ce matin dans un soleil froid. Une traversée de paysages comme dans un film. Des amandiers, des pompes à pétrole, des vignes, des cultures maraichères, des centaines de travailleurs courbés sous un soleil de plus en plus chaud à mesure que la journée s’avance.


Puisque, depuis Phoenix nous n’avons pas pu prendre la route par le Nord et Yosemite à cause des incendies et surtout des premières neiges qui bloquent les cols, nous voilà au bord du Pacifique.


Une chaleur de plomb dans les embouteillages à l’approche de l’océan et Santa Cruz. Cette petite ville, longtemps oubliée de la folie de la Silicon Valley, protégée par une sierra qui plonge dans l’océan et un accès par de petites routes de montagne. Toujours un parfum d’insouciance californienne des années 70-80.

Dans notre vie, c’est un de nos ports d’attache familiaux.


Premier arrêt chez Cory,

puis Sandra Cherk

et nous terminons chez Jay Capela et Jennifer Cherk


Vous pouvez retrouver leurs œuvres sur leurs sites respectifs


Dernière étape, en milieu d’après-midi. Traversant les montagnes côtières, au mileu des séquoias, des hemlocks et autres conifères, la route 17 relie Santa Cruz à la Silicon Valley.

Nous l’avons prise des dizaines de fois en voiture, en minibus. Cette route sinueuse est totalement différente en moto, en particulier du fait des odeurs des arbres chauds.

C’est la dernière belle route avant les larges autoroutes qui vont nous conduire à Hayward où la moto sera à l’abri pendant les prochains mois.

Au fait, j'ai retrouvé la clé de contact dans une poche de mon short....


Comments


bottom of page